Accueil | Forum | Articles | Galerie Photos | Répertoire des Fontaines de Bretagne | Bibliographie | Liens | Videos | + Favoris


 
Fontaines de Bretagne
367 fontaines
22/07/19
Madalen...Magda/Sev /Ste Sev
Rechercher
Légendes
Calendrier
Au hasard...
Liens externes
Geocaching
A-Z
Départements
Régions
Pays
fiches avec photo
Tout voir




Mode d'emploi
Répertoire des fontaines de Bretagne Tous droits réservés©
 Le Répertoire des Fontaines de Bretagne est un service proposé par

Ressources-Formation

 
Type de fontaine : Fontaines marieuses

Fontaine Notre-Dame-de-Lansalaun / Itron-Varia-Lannsalaun.


Localisation : Paule / Paoul (22340)

 Pays : Pays du Centre Ouest Bretagne

 Le Chemin des Fontaines Bretonnes :
15-Autour de Rostrenen
Etape : 3


Coordonnées GPS :
Fontaine : Merci de nous les communiquer si vous les connaissez à lassalle [at] altern [point] org


       
 Revenir à la liste    
100 / 225
 Bibliographie
(1) fontaines marieuses
La fontaine est surmontée de deux cœurs entrelacés. Tourner sept fois pieds nus autour de la fontaine avant de faire un vœu.

(2) AUTOUR DE ROSTRENEN
Le hameau de Lansalaün est situé à 2 km N.O. du bourg, en direction de Carhaix.
Dans l'enclos, ont été édifiés une chapelle du XVIème siècle, un calvaire et une fontaine. Six ifs multiséculaires ombragent la porte occidentale.
Voici comment G. Le Scouëzec décrit cette fontaine :
" On y descend par quelques marches de schiste bleu. Un pavage en grandes dalles d'ardoise entoure le petit édifice à pignon. L'eau y coule, claire, d'un trou rond percé au fond: on n'y jette pas de pièces de monnaie mais quelques cailloux... Dans la niche, au fond, aucun saint ne préside, actuellement, au surgissement sacré de l'onde, mais on y découvre une pierre taillée en forme de cœur avec une croix gravée dessus. Contre le mur de soutènement, qui entoure ce lieu discret, un banc de maçonnerie, bas, servait jadis aux conversations tranquilles, le jour du pardon. "

(3) Paule / Paoul
Aux diverses graphies anciennes Poul (1330), Paoul (1407 et plusieurs fois au XVIème siècle), il faut ajouter les variantes Paole (1562), Paul (1599), Paulle (1670). Il faut surtout noter le fait que l'église est placée sous la protection de sainte Paule. Pourtant, les différentes écritures traduisent une même et unique prononciation qui n'est autre que celle du nom de personne Paul. Celui-ci est employé seul comme toponyme et se traduit par chez Paul ou encore endroit où habite Paul.
Il est difficile de savoir s'il s'agit de saint Paul-Aurélien bien que l'évêché qu'il fonda fut nommé « d'Occismor et du Léon ». Issu du démembrement de la paroisse primitive de Plévin, cette paroisse pourrait, mais c'est peu probable, devoir son appellation au nom d'un personnage local, peut-être ermite en ce lieu.
Le culte voué à sainte Paule peut tout simplement relever des écritures Paole, Paulle, interprétées, peut-être trop hâtivement comme des féminins.
L'église paroissiale actuelle date du début du XXème siècle et abrite une chaire à prêcher de la même époque.


Extrait de :
(1) Les Fontaines de Bretagne, Albert Poulain - Bernard Rio, YORAN EMBANNER, 2008, p.51
(2) Le Chemin des Fontaines, Roger LE DEUNFF, Editions DANCLAU, 1996, p.140,141
(3) Bretagne des Saints et des croyances, Michel Priziac, Ri-Dour Editions, 2002, p. 65 (Lieu:Paule)
     
     
Bibliographie conseillée et remerciements aux auteurs

Fontaines de Bretagne
Albert Poulain - Bernard Rio

Le chemin des fontaines bretonnes
Roger LE DEUNFF
Liens vers d'autres sites (échange de liens)
Fontaines de France
     
     

© php-addressbook v8.1.2 - revu et amélioré par Pierre LASSALLE



...et merci à free qui héberge ce site.