Accueil | Forum | Articles | Galerie Photos | Répertoire des Fontaines de Bretagne | Bibliographie | Liens | Videos | + Favoris


 
Fontaines de Bretagne
367 fontaines
27/06/17
Goharz/Maelvon /St Maelvon
Rechercher
Légendes
Calendrier
Au hasard...
Liens externes
Geocaching
A-Z
Départements
Régions
Pays
fiches avec photo
Tout voir




Mode d'emploi
Répertoire des fontaines de Bretagne Tous droits réservés©
 Le Répertoire des Fontaines de Bretagne est un service proposé par

Ressources-Formation

 
Type de fontaine : Fontaines oraculaires

Fontaine Sainte-Barbe / Santez-Barba

Sainte Barbe
Pouvoir : Apaise les éléments déchaînés,Mariage.Furoncles.

Localisation : Quistinic / Kistinid (56310)
à Pont-Augan
L'ITINERAIRE POUR S'Y RENDRE
Depuis PARIS( 4h30), prendre l’A 11 puis l’A 81 jusqu’à RENNES
A RENNES, prendre la N 24 direction de LORIENT jusqu’à la hauteur de BAUD.
Laisser de côté les 2 premières sorties de BAUD ( Est et Centre) ; prendre la 3ème sortie GARE de BAUD, QUISTINIC.
A 100 M tourner à droite et suivre QUISTINIC jusqu’à PONT-AUGAN.
Depuis NANTES ( 150 kms) prendre direction VANNES par la N 165
Passer AURAY jusqu’à la sortie PLUVIGNER.
Traverser PLUVIGNER, prendre direction CAMORS et BAUD.
Au giratoire juste avant BAUD, prendre direction GARE de BAUD, QUISTINIC ; 100 m après le passage au-dessus de l’autoroute, prendre à droite direction QUISTINIC jusqu’à PONT-AUGAN.

 Pays : Pays de Lorient

 Le Chemin des Fontaines Bretonnes :
24-La Région de Baud
Etape : 4


Coordonnées GPS :
Fontaine : Merci de nous les communiquer si vous les connaissez à lassalle [at] altern [point] org

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Quis...

Datation : 1833

       
 Revenir à la liste    

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/107/sda/3/4/fontaines.bretagne/include/navig.php on line 19
 Bibliographie
(1) fontaines oraculaires
Pour se marier. Rituel des épingles.

(2) LA RéGION DE BAUD
Pont-Augan est un village situé au confluent de l'Evel et du Blavet canalisé. Pour trouver la chapelle Sainte-Barbe. il faut prendre la route de Bubry. et arrivé à une ancienne usine de papier. monter un sentier à travers bois.
Sainte-Barbe est la patronne des pompiers et des artilleurs, et, en tant que " maîtresse du feu ". elle protège des violences de la foudre. Il faut bien admettre que ce lieu est effectivement un endroit qui appelle les orages. Cela est dû au magnétisme des rochers sur lesquels a été érigée la chapelle et aux courants d'air provoqués par la vallée profonde du Blavet.
(Se reporter à la fontaine Sainte-Barbe du Faouet).
La fontaine est environ à 300 m. en contrebas. Elle est construite dans un joli vallon marqué par la solitude. L'édicule porte la date de 1833. Deux colonnes rustiques et un mur encadrent trois voûtes en plein cintre, écrasées sous un toit massif qui devait jadis porter une croix.
Les jeunes filles, qui désiraient se marier dans l'année, jetaient des épingles dans la source.

(3) Sainte Barbe
4 Décembre
Elle vécut au IIIème siècle. C'est la légende qui nous apporte les éléments de la vie de sainte Barbe. Elle élait née en Nicomédie (Asie Mineure) dans une famille fortunée païenne. Son père l'obligea à vivre dans une tour afin de la préserver des hommes, puis il voulut la contraindre à épouser un fiancé de son choix. Elle refusa. Pis, elle s'ouvrit à la religion nouvelle.
Son père, rendu furieux par cette attitude, l'ayant menacée, elle s'enfuit.
Elle fut reprise et livrée au gouverneur romain qui la fit supplicier cruellement. On la frappa rudement, on l'exposa nue, on lui coupa les seins et, finalement, son père la décapita lui-même. Mais, au moment où la tête tranchée toucha le sol, un orage violent éclata et la foudre tua son bourreau.
Le culte de Sainte Barbe se répandit en Europe quand des reliques ramenées d'Orient permirent l'accomplissement de miracles, notamment de guérisons. Il ne toucha pas vraisemblablement la Bretagne avant le XIème siècle.
La sainte y est surtout invoquée dans les trois départements occidentaux.
Dans les Côtes·d'Armor, le culte vit toujours à Trémorel (canton de Merdrignac) où sainte Barbe est priée en la chapelle des Treize-Chênes (XIXème siècle). Elle y a sa statue au pied de laquelle on peut brûler un cierge, dire une prière pour conjurer les peurs. Si la chapelle est fermee, on peut se procurer la clé dans la maison située en face de l'edifice.

Pouvoir(s) Guérisseur(s) attribué(s) au saint :
MALADIES NEUROLOGIQUES : Peurs - Angoisses
Fontaine(s) de guérison : Gouesnac'h (29), Faouët (56)
Dans le Finistère, à Gouesnac'h (canton de Fouesnant), existe, en campagne, près des vestiges d'une ancienne chapelle, une fontaine Sainte-Barbe. L'eau de cette fontaine dite "fontaine aux chrétiens" aurait un effet bénéfique sur les diverses formes de la peur. L'eau d'une fontaine voisine dite "fontaine aux chiens" aurait le pouvoir de tuer les chiens enragés qui s'y désaltèreraient.
Dans le Morbihan, une chapelle et une fontaine sont placées sous le vocable de sainte Barbe au Faouët. Il semble que les invocations y relèvent plutôt du domaine matrimonial, même si certaines demandes autres sont formulées.


Extrait de :
(1) Les Fontaines de Bretagne, Albert Poulain - Bernard Rio, YORAN EMBANNER, 2008, p.48
(2) Le Chemin des Fontaines, Roger LE DEUNFF, Editions DANCLAU, 1996, p.188
(3) Les saints qui guérissent en Bretagne, Hippolyte Gancel, Editions Ouest-France, janvier 2004, p.64
     
     
Bibliographie conseillée et remerciements aux auteurs

Fontaines de Bretagne
Albert Poulain - Bernard Rio

Le chemin des fontaines bretonnes
Roger LE DEUNFF
Liens vers d'autres sites (échange de liens)
Fontaines de France
     
     

© php-addressbook v8.1.2 - revu et amélioré par Pierre LASSALLE



...et merci à free qui héberge ce site.