Accueil | Forum | Articles | Galerie Photos | Répertoire des Fontaines de Bretagne | Bibliographie | Liens | Videos | + Favoris


 
Fontaines de Bretagne
367 fontaines
21/08/17
Yuna...Youna/Yuna /Ste Yuna
Rechercher
Légendes
Calendrier
Au hasard...
Liens externes
Geocaching
A-Z
Départements
Régions
Pays
fiches avec photo
Tout voir




Mode d'emploi
Répertoire des fontaines de Bretagne Tous droits réservés©
 Le Répertoire des Fontaines de Bretagne est un service proposé par

Ressources-Formation

 
Type de fontaine : Fontaines blanches et fontaines à vin

Fontaine Des Forestiers


Localisation : Guipry / Gwipri (35480)
à Beaucel

 Pays : Pays de Redon et Vilaine


Coordonnées GPS :
Fontaine : Merci de nous les communiquer si vous les connaissez à lassalle [at] altern [point] org


       
 Revenir à la liste    
8 / 31
 Bibliographie
(1) fontaines blanches et fontaines à vin
L'eau se transforme en vin une fois par an.

(2) La Fontaine aux Forestiers
Dans le bois de Beaucel (en Saint-Ganton) il est une petite source qui ne tarit jamais. Connue sous de nom de "Fontaine aux Forestiers", elle conserve le souvenir de ces hommes venus un jour lui redonner vie.
On dit qu'autrefois, durant un été chaud et sec, le seigneur du lieu interdit aux paysans des environs d'y prendre l'eau. Il craignait sans doute d'en manquer pour ses propres besoins. Son attitude fut sévèrement jugée. Une sorcière lui jeta un sort. La source ne laissa plus couler alors qu'un mince filet d'eau bientôt disparu sous les mousses. Et pendant longtemps, longtemps... elle ne reçut plus la visite des paysans habitués à venir y quérir leur breuvage et celui de leurs bêtes.
Bien des années plus tard le propriétaire de Beaucel décida de vendre ses hautes futaies. Un groupe de forestiers - on appelait ainsi les bûcherons - s'installa sur place, construisit des huttes et commença l'abattage des grands arbres à coup de cognée. Le travail était pénible. Il faisait chaud, les hommes transpiraient. La soif les obligeait à boire fréquemment. Pour se désaltérer ils avaient à leur disposition de grosses toupes de cidre qu'ils tentaient de conserver à l'ombre des janiques en les recouvrant de brassées de fougères.
Malgré cet artifice le cidre ne gardait guère de fraîcheur. C'est alors que l'un des forestiers découvrit sous la mousse une eau limpide et fraîche s'écoulant sur le versant du coteau. Il dégagea la mousse et les herbes envahissantes. La petite source d'autrefois reprit vie.
Elle s'avéra d'une grande utilité. Chaque soir les forestiers remplissaient leurs toupes chez les paysans des hameaux voisins et les entreposaient dans cette eau. Le lendemain ils étaient assurés d'étancher leur soif avec une boisson à leur convenance.
Après leur départ la petite source vit affluer les paysans de la région et ne tarda pas à exciter les convoitises. À certaines heures son eau ne se transformait-elle pas en vin ? C'est du moins ce que les forestiers avaient laissé entendre.
Plusieurs villageois s'y sont rendus, souvent de nuit, avec leur charrette et leur tonneau, espérant se procurer ce précieux nectar. Mais ils n'ont ramené que de l'eau et ne s'en sont point vantés de peur d'être la risée des autres.


Extrait de :
(1) Les Fontaines de Bretagne, Albert Poulain - Bernard Rio, YORAN EMBANNER, 2008, p.39
(2) L'imaginaire des songes
     
     
Bibliographie conseillée et remerciements aux auteurs

Fontaines de Bretagne
Albert Poulain - Bernard Rio

Le chemin des fontaines bretonnes
Roger LE DEUNFF
Liens vers d'autres sites (échange de liens)
Fontaines de France
     
     

© php-addressbook v8.1.2 - revu et amélioré par Pierre LASSALLE



...et merci à free qui héberge ce site.