Accueil | Forum | Articles | Galerie Photos | Répertoire des Fontaines de Bretagne | Bibliographie | Liens | Videos | + Favoris


 
Fontaines de Bretagne
367 fontaines
24/06/17
Yann...Yannig...Yoann/Yann /St Yann
Rechercher
Légendes
Calendrier
Au hasard...
Liens externes
Geocaching
A-Z
Départements
Régions
Pays
fiches avec photo
Tout voir




Mode d'emploi
Répertoire des fontaines de Bretagne Tous droits réservés©
 Le Répertoire des Fontaines de Bretagne est un service proposé par

Ressources-Formation

 
Type de fontaine : Les saints sourciers

Fontaine De La Grotte De Notre-Dame


Localisation : Néant-sur-Yvel / Neant (56430)

 Pays : Pays de Ploermel Cœur de Bretagne


Coordonnées GPS :
Fontaine : Merci de nous les communiquer si vous les connaissez à lassalle [at] altern [point] org

 http://www.paimpont.fr/index.php?...

       
 Revenir à la liste    
9 / 77
 

Bibliographie

(1) les saints sourciers
Apparition de la Vierge à Judicaël/Judikael et jaillissement d'une source.

(2) ETRANGE GROTTE
FONDATION DE L'ABBAYE DE PAIMPONT
Le premier établissement monastique fut fondé au VIIe siècle par Judicaël, fils aîné de Joël III, roi de Domnonée. Judicaël, moine au monastère de Saint-Méen à Gaël pour se protéger d'un tuteur usurpateur, redevint roi le temps de défendre son royaume contre les ambitions des Francs conduits par Dagobert Ier. Vaincu, ce dernier dépêcha son ministre saint Eloi en Bretagne, afin de signer la paix. Son royaume étant sauvé, Judicaël reprit le chemin de son monastère, après avoir fondé un ermitage à Paimpont. Celui-ci devint abbaye à la fin du XIIe siècle et le demeura jusqu'à la Révolution. Il faut contourner le monument aux morts pour parvenir à l'abbatiale.
En contournant l’église de Paimpont, on embrasse d’un seul coup d’œil l’ensemble des corps de logis du XVIIe siècle entourés d’eau. Curiosité plus récente, à la sortie du bourg, dans la direction de Gaël, sur la gauche, un sentier conduit à une reproduction de la grotte de Lourdes en laitier (résidu de la fusion du minerai de fer) construite sur un lieu déjà voué à la méditation et à la prière du temps des druides. Plus tard, les moines de l'abbaye s'y rendaient par un chemin qui coupait l'étang.

(3) Dans le doyenné de Plélan, au milieu de l'ancienne forêt de Brocéliande, si célèbre par la légende de l'enchanteur Merlin et de la fée Viviane, on trouve le pèlerinage de Notre-Dame de Paimpont qui fut très fréquenté au moyen-âge. Son origine remonte au temps du saint roi Judicaël. Marie lui apparut, dit la légende, sur le bord de l'un des étangs de la forêt et une source miraculeuse jaillit sous les pieds de Judicaël au moment où il quittait le lieu de l'apparition. Le prince éleva un sanctuaire à la Mère de Dieu sous le titre de Notre-Dame de Paimpont.
On y accourut bientôt de tous les cotés. Les malades et les infirmes, aveugles, paralytiques, sourds venaient avec confiance implorer Marie et souvent leur foi était récompensée par la guérison de leurs infirmités. Le pèlerinage se faisait pendant toute l'année, mais spécialement aux fêtes de Pentecôte.
« Pendant la quinzaine de la Pentecôte, rapportent les vieilles chroniques, il y a en ladite abbaye de Paimpont assemblée de peuples qui viennent de toutes parts en pèlerinages y honorer la Sainte Vierge, patronne de ladite abbaye ».
Le complément obligé du pèlerinage a été de temps immémorial, un pieux voyage à la fontaine de la Vierge, dont l'eau a toujours passé pour avoir une vertu curative extraordinaire.
C'est près de cette source qu'en 1884 fut élevée une grotte représentant celle de Lourdes, dans le but de rappeler l'appari­tion de Marie à saint Judicaël; mais la Vierge est représentée comme à l'église, assise et tenant l'Enfant-Jésus sur ses genoux. L'inauguration de la grotte donna lieu à une fête magnifique le lundi de la Pentecôte, 2 juin 1884. Toute la population et une foule de pèlerins venant des paroisses voisines assistèrent à la cérémonie. Depuis lors tous ceux qui vont prier devant la statue de Notre-Dame de Paimpont placée au dessus du maître-autel de l'église ne manquent pas d'aller visiter la grotte. Le pèlerinage de la Pentecôte attire toujours un très grand nombre de fidèles, quatre mille au moins chaque année et l'érection de la grotte a augmenté encore la dévotion à Marie dans toute la contrée; une quarantaine d'ex-voto témoignent de la reconnais­sance des pèlerins envers Marie.

D'ailleurs, des faits nombreux prouvent que la Mère de Dieu se plaît à distribuer ses faveurs dans ce lieu béni. En 1885, la variole faisait de nombreuses victimes dans le pays de Paim­pont et la panique était si grande qu'on ne trouvait plus personne qui voulut se dévouer au soin des malades. Le premier dimanche de mars, la population entière se rendit en procession à la grotte. À partir de ce jour, il n'y eut aucun nouveau cas de la terrible maladie, et tous ceux qui étaient déjà atteints, même ceux dont on désespérait, se rétablirent en quelques jours.
La même année, la veille de la Pentecôte, jour de la bénédiction de la grotte, une petite fille de sept ans n'avait plus que quelques heures à vivre, d'après la déclaration des médecins. On invoqua Notre Dame de Paimpont, et le lendemain la petite malade était guérie.
En 1891, un jeune homme de Paimpont, ouvrier Saint-Servan, fut atteint d'une bronchite tellement grave que le médecin le déclara perdu. Il fut recommandé à Notre-Dame de Paimpont et on promit une messe d'actions de grâce s'il guérissait. Le jeune homme recouvra la santé au grand étonnement du médecin.

(4) Le monument architectural le plus important de la commune est l'abbaye Notre-Dame de Paimpont.
Récemment restaurée elle dévoile son histoire millénaire. Parmi ses principaux attraits on peut noter la voûte en bois et la rosace du treizième siècle, la voûte en ogive, les fresques et les statues du quinzième siècle, les retables, les boiseries, les statues, le christ en ivoire et le grand logis du dix-septième siècle. Fondée au septième siècle par le roi de Domnonée Judicaël, elle est à l'origine du village et de l'étang de Paimpont.
De nombreuses croix et chapelles viennent compléter le patrimoine
religieux de la commune. Parmi les plus remarquables on peut citer la croix Lucas, plantée au milieu des landes, qui commémorerait une bataille du haut moyen-age pour la succession du trône de Bretagne. La croix St Judicael, croix monolithique de schiste pourpre à l'origine inconnue mais aussi la chapelle St Eloi des forges de Paimpont datant de 1599 ou le jardin de la Grotte abritant la fontaine où la Sainte Vierge serait apparue à Judicaël vers 645.
La présence d'une importante activité métallurgique depuis l'antiquité; atteignant son point culminant entre le dix-septième
et la fin du dix-neuvième siècle a laissé sa marque sur la région. Principal vestige de ce passé, le site des Forges de Paimpont est aujourd'hui encore visible malgré les attaques
du temps ainsi que l'important réseau hydraulique qui permettait l'apport en énergie motrice.
La commune de Paimpont est au coeur du plus important massif forestier de Bretagne. Englobant la majeure partie de la forêt de Brocéliande, elle accueille de nombreux étangs dont l'étang de l'abbaye, classé réserve naturelle départementale, des arbres
remarquables comme le chêne des Hindrés, des vallées à l'écosystème préservé comme la vallée de l'Aff, de vastes zones de landes, des tourbières, une faune et une flore multiple a découvrir au fil des sentiers.


Extrait de :
(1) Les Fontaines de Bretagne, Albert Poulain - Bernard Rio, YORAN EMBANNER, 2008, p.32
(2) http://www.jplours.fr/abbayepaimpont.htm
(3) Revue de Bretagne de Vendée & d'Anjou, culte de la sainte Vierge dans le diocèse de Rennes p.94
(4) http://www.paimpont.fr
     
     
Bibliographie conseillée et remerciements aux auteurs

Fontaines de Bretagne
Albert Poulain - Bernard Rio

Le chemin des fontaines bretonnes
Roger LE DEUNFF
Liens vers d'autres sites (échange de liens)
Fontaines de France
     
     

© php-addressbook v8.1.2 - revu et amélioré par Pierre LASSALLE



...et merci à free qui héberge ce site.