Accueil | Forum | Articles | Galerie Photos | Répertoire des Fontaines de Bretagne | Bibliographie | Liens | Videos | + Favoris


 
Fontaines de Bretagne
367 fontaines
24/07/17
Milio...Melio/Milio /Ste Kristenn
Rechercher
Légendes
Calendrier
Au hasard...
Liens externes
Geocaching
A-Z
Départements
Régions
Pays
fiches avec photo
Tout voir




Mode d'emploi
Répertoire des fontaines de Bretagne Tous droits réservés©
 Le Répertoire des Fontaines de Bretagne est un service proposé par

Ressources-Formation

 
Type de fontaine : Les saints sourciers

Fontaine Saint-Goulven / Sant-Goulwen

Saint Goulven
Pouvoir : Rhumatismes

Localisation : Goulven / Goulc'hen (29890)

 Le Chemin des Fontaines Bretonnes :
2-Le Pays de Saint-Pol de Léon
Etape : 11


Coordonnées GPS :
Fontaine : N 48° 37.637 W 004° 18.424
Geocaching : GC1V7YM


       
 Revenir à la liste    
5 / 11
 Bibliographie
(1) Les saints sourciers
La fontaine Saint-Goulven/Sant-Goulwen est apparue miraculeusement pour désaltérer la mère du saint et laver l'enfant nouveau-né.

(2) LE PAYS DE SAINT-POL-DE-LÉON
Saint Goulven bâtit son "peniti" non loin du bourg de Plouider. De nombreux miracles établirent sa renommée, si bien qu'il fut nommé évêque du Léon. On trouvera la fontaine à gau­che de la très jolie chapelle gothique de Goulven. La source jaillit au milieu d'un bassin dallé, entouré de murs épais garnis de bancs de pierre. Le mur du fond contient la niche formée de deux pilastres coiffés d'un petit toit et prenant appui sur une console moulurée. La statue en granit du saint patron préside aux ablutions.
Le pardon, célébré, le premier dimanche de juillet, donne lieu à une procession solennelle. Le prêtre plonge dans la source une relique du saint (un bras ?) ; dès lors, l'eau sacrée a le pouvoir de guérir les fièvres.

(3) Saint Goulven
Un enfant naquit alors que Glaudan et son épouse Gologuen, fuyant la Bretagne, débarquaient en Armorique en l'an 540. Grâce à la prière de Glaudan, une source jaillit. La nouvelle de ce miracle se répandit. Un homme aida les arrivants qui le désignèrent comme parrain de l'enfant. Le bébé fut appelé Goulven. Son parrain ne l'abandonna pas. Le moment venu, il le plaça dans une école monastique.
Ses études terminées, Goulven se sentit attiré par la vie monacale. Il établit une sorte de cabane où l'on vint le consulter et faire appel aux dons de thaumaturge qu'on lui prêtait.
C'est qu'en effet Goulven réalisait des miracles.
Il soutint le comte Even dans sa lutte contre les envahisseurs normands et lui permit de vaincre. En récompense, il reçut une terre où l'on construisit un monastère (vraisemblablement sur le territoire de l'actuel Goulven).
On le nomma évêque du Léon en 573 (sacré par le pape Grégoire 1er). Il y demeura jusqu'en 608. Il partit alors vers la région de Rennes, à Saint Didier. Il y mourut en 616.
Une autre tradition le fait vivre à Saint Didier.
En Ille et Vilaine, à Saint-Didier (canton de Chateaubourg), saint Golven est invoqué dans un oratoire rénové sis dans un bois près du village de La Baudière (route de Domagné). On le sollicite pour l'apaisement des rhumatismes.
Dans le Finistère, on le prie pour la même raison à Goulven (canton de Lesneven) où se dresse l'église Saint Goulven et où, au village de Kerouzien, une fontaine débite une eau appréciée

Extrait de :
(1) Les Fontaines de Bretagne, Albert Poulain - Bernard Rio, YORAN EMBANNER, 2008, p.32
(2) Le Chemin des Fontaines, Roger LE DEUNFF, Editions DANCLAU, 1996, p.36
(3) Les saints qui guérissent en Bretagne, Hippolyte Gancel, Editions Ouest-France, janvier 2004, p.156
     
     
Bibliographie conseillée et remerciements aux auteurs

Fontaines de Bretagne
Albert Poulain - Bernard Rio

Le chemin des fontaines bretonnes
Roger LE DEUNFF
Liens vers d'autres sites (échange de liens)
Fontaines de France
     
     

© php-addressbook v8.1.2 - revu et amélioré par Pierre LASSALLE



...et merci à free qui héberge ce site.