Accueil | Forum | Articles | Galerie Photos | Répertoire des Fontaines de Bretagne | Bibliographie | Liens | Videos | + Favoris


 
Fontaines de Bretagne
367 fontaines
25/05/17
Beda/Dunchad /Ste Beda
Rechercher
Légendes
Calendrier
Au hasard...
Liens externes
Geocaching
A-Z
Départements
Régions
Pays
fiches avec photo
Tout voir




Mode d'emploi
Répertoire des fontaines de Bretagne Tous droits réservés©
 Le Répertoire des Fontaines de Bretagne est un service proposé par

Ressources-Formation

 
Type de fontaine : Histoires et légendes

Fontaine Saint-Tugen / Sant-Tujen

Saint Tujan
Pouvoir : La rage

Localisation : Primelin / Prevel (29770)

 Pays : Pays de Cornouaille

 Le Chemin des Fontaines Bretonnes :
8-Le Cap Sizun
Etape : 6


Coordonnées GPS :
Fontaine : Merci de nous les communiquer si vous les connaissez à lassalle [at] altern [point] org

 http://lieuxsacres.canalblog.com/...

       
 Revenir à la liste    

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/107/sda/3/4/fontaines.bretagne/include/navig.php on line 19
 

Bibliographie
(1) Histoires et Légendes
Le saint voua sa sœur à la prière et la maudit de sa désobéissance.

(1) fontaines oraculaires
Une personne mordue par un chien enragé se rend à la fontaine pour en faire trois fois le tour puis y regarder au fond. S'il aperçoit son visage dans l'eau, il est assuré de la guérison. Si par contre, il y aperçoit un chien, c'est signe de mort.

(2) Au hameau de Saint-Tugen, se trouve une des plus belles chapelles du Cap dédiée l'un des grands saints guérisseurs bretons, saint Tugen (ou Tujan, Tujean).
Un beau placître, avec calvaire du XVIIème siècle, arc triomphal et cimetière entoure la chapelle.
La fontaine est à l'extérieur, cinquante mètres en contrebas. Un édifice très simple abrite, dans une niche en anse de panier, une statue en Kersanton de saint Tujan.
Le saint est porteur d'une clé qui lui sert d'attribut. Au jour du pardon, le dimanche qui précède le 24 juin, tous les pélerins portent en insigne, une petite reproduction de cette clé.
Cet objet est lié à la légende suivante :
dans un moment de ferveur, Tujan avait voué à Dieu la virginité de sa soeur. Jour et nuit, il la gardait près de lui, empêchant quelque homme que ce fut de s'approcher d'elle ou de lui parler. Quand il quittait son monastère, elle l'accompagnait; quand il se présentait un homme, il la chargeait sur ses épaules; quand il s'arrêtait pour se reposer, il s'assurait qu'il n'y avait point d'homme dans le voisinage, en jetant des cailloux dans les broussailles, d'où s'envolaient des oiseaux.
Or la jeune fille était belle... et un jeune homme s'éprit d'elle. Pour lui parler, il eut recours à un stratagème : il prit un oiseau en main, et alla se cacher près de l'endroit où Tujan et sa soeur avaient l'habitude de s'asseoir. Parvenu en ce lieu, le saint s'arrêta et prit des cailloux qu'il lança autour de lui. Le jeune homme lâcha son oiseau et Tujan, rassuré permit à sa soeur de s'écarter. L'adolescent s'approcha aussitôt vers elle et commença à converser. Stupéfait d'entendre une voix masculine et constatant que ses précautions avaient été vaines, il s'écria, indigné :
"Mieux vaut commander une bande de chiens enragés que garder une seule femme !"
Rien d'étonnant qu'après sa mort, on lui donna la garde de tous les chiens enragés.
Mais la clé, attribut spécial de saint Tujan ?
Elle est conservée, dit-on, au prebytère de Primelin. La tradition locale affirme que les Anglais auraient bâti l'église de saint Tujan et lorsque, vaincus, ils durent quitter le pays, ils l'emportèrent avec eux.
Mais elle tomba à la mer lors de la traversée.
Un jour, un pêcheur trouva dans le ventre d'un lieu une clé toute rouillée. Sous le coup d'une inspiration, il présenta la clé devant la serrure de la porte. Elle y entra toute seule... Dès lors, la clé devint l'emblème de la puissance de saint Tujan et sa chapelle fut dénommée : "Ilis sant Tujan an alc'houez", l'église de saint Tujan de la clé.

Il reste à associer les chiens enragés et la clé.
Les cas de rage, autrefois, étaient nombreux.
On raconte que les chiens atteints de la terrible maladie dans les contrées voisines, se retrouvaient errant dans les landes du Cap-Sizun. Là, ils s'ébattaient, mordant les personnes qu'ils rencontraient, s'affolant de plus en plus.
Que faire pour sauver une personne mordue par une de ses créatures ?
Mues par un sentiment de pitié et surtout d'instinct de défense, certaines personnes, parfois des parents, étouffaient, entre deux couettes de balles, de malheureux enragés, au sein de lits-clos, où on les enfermait, garrottés. La rage se déclare,assure-t-on, dans l'espace de neuf lunaisons, à partir de la morsure.
Malheur à qui rencontre les chiens enragés qui doivent comparaître avant de mourir, devant saint Tujan ! Furieux de se sentir attirés dans cette direction, ils mordent tous ceux qu'ils trouvent. Vite, il faut jeter devant l'animal la petite clé bénite le jour du pardon. Le chien enragé la saisit, la mord... et l'on a le temps de se sauver.

Toute personne mordue doit courir immédiatement vers la chapelle Saint-Tujan.
Après des prières, elle contournera trois fois la fontaine et regardera au fond de l'eau. Si l'eau reflète une image humaine, , il n'y a rien à craindre. Si par contre, l'eau reproduit la figure d'un chien, c'est que le chien est déjà passé et a caché son méfait à saint Tujan.
Celui-ci n'a pas pu prévenir le mal et l'individu tombe en rage à l'instant. Alors, pour éviter toute contagion, on l'enferme dans une pièce au fond de l'église où il mourra de faim.
Enfin, rencontrant un chien enragé, et si par malheur, on a oublié la clé bénite, on a le dernier recours à la prière :
Ki Klaon, Kerz enda hent,/Chien malade, passe ton chemin
Sao er park ha torr da zent;/saute dans le champ et brise tes dents;
Erru ar groaz hag ar baniel/voici la croix et la bannière,
hag an otrou sant-Tuchen./ainsi que Monsieur saint Tujan.


On remarquera à gauche de l'enclos de la fontaine une belle auge rustique en granit; elle permettait aux chiens de boire. Les petites clés de plomb bénites et marquées aux initiales du saint avaient aussi, dit G. Le Scouezec, le pouvoir de guérir les rages de dents. Il suffisait pour cela de déposer la clé sous l'oreiller, car personne n'ignore que c'est surtout la nuit que le mal de dents est insoutenable.


Extrait de :
(1) Les Fontaines de Bretagne, Albert Poulain - Bernard Rio, YORAN EMBANNER, 2008, p.23,48
(2) Le Chemin des Fontaines, Roger LE DEUNFF, Editions DANCLAU, 1996, p.78
     
     
Bibliographie conseillée et remerciements aux auteurs

Fontaines de Bretagne
Albert Poulain - Bernard Rio

Le chemin des fontaines bretonnes
Roger LE DEUNFF
Liens vers d'autres sites (échange de liens)
Fontaines de France
     
     

© php-addressbook v8.1.2 - revu et amélioré par Pierre LASSALLE



...et merci à free qui héberge ce site.