Accueil | Forum | Articles | Galerie Photos | Répertoire des Fontaines de Bretagne | Bibliographie | Liens | Videos | + Favoris


 
Fontaines de Bretagne
367 fontaines
18/08/17
Arzel...Armel/Elena / Ste Lena
Rechercher
Légendes
Calendrier
Au hasard...
Liens externes
Geocaching
A-Z
Départements
Régions
Pays
fiches avec photo
Tout voir




Mode d'emploi
Répertoire des fontaines de Bretagne Tous droits réservés©
 Le Répertoire des Fontaines de Bretagne est un service proposé par

Ressources-Formation

  Désolé, nous n'avons pas de fiche descriptive pour Saint(e) Hermin / Sant-Hermin
Revenir à la fiche de la fontaine

Remarque (CIRDoMoC) :
Les calendriers semblent d'origines diverses, et répondaient sans doute à des objectifs différents. Le premier cité ci-dessous est celui des saints en breton, d'usage courant (nommé "Usuel"), employé par beaucoup en cadeaux publicitaires de fin d'année (Al Liamm, Coop Breizh, Ar Bed Keltiek, etc.). Le second calendrier (Chardronnet) est extrait d'une liste de saints publiée par l'abbé Chardronnet dans son ouvrage "le livre d'or des saints de Bretagne" (édition 1977) ; curieusement, cette liste ne correspond pas souvent, pour les dates, avec le contenu de l'ouvrage lui-même, qui décrit la vie des saints bretons en donnant le plus souvent les dates de leurs fêtes. Il s'agit probablement d'un essai de liste de saints plus ancien que l'ouvrage, et d'origine différente du calendrier aujourd'hui usuel. Le troisième calendrier (Garaby) est extrait du catalogue du livre du chanoine Garaby. La première conclusion est que ces trois calendriers sont tous différents, mais que des points communs existent, et que les plus récents ont emprunté à ceux qui existaient auparavant, avec des motivations parfois différentes. Il est certain que, par la nature des choses ( on peut dire : "statistiquement"), il est impossible que des saints retenus au nombre de 365 (ils sont en réalité beaucoup plus nombreux...) puissent, avec les dates de leurs morts, créer un calendrier où chacun aurait son jour sans recoupement avec aucun autre... Il y a donc eu des aménagements, des déplacements. Souvent, ces relocalisations se sont faites à l'intérieur d'un mois (voir Garaby, qui cite toujours les déplacements). Il est aussi remarquable de voir que l'été (ou la saison de mai à septembre) est la grande époque des pardons, et que les saints les plus vénérés y ont souvent leurs fêtes. Le tableau ci-dessous permet donc d'approcher les mécanismes qui ont conduit à la création des calendriers. La première liste (Usuel) et la troisième (Garaby) sont des calendriers avec un seul nom pour chaque jour ; la seconde liste (Chardronnet) cite en écriture ordinaire la liste de base, utilise un astérisque pour les saints dont l'auteur donne la vie, et utilise les caractères gras pour caractériser les concordances entre les deux. Ces concordances ne sont pas nombreuses. On peut souvent voir le mécanisme de déplacement d'un nom utilisé pour résoudre une coexistence qui ne s'impose pas quand une place proche est disponible...

La consultation du Propre des saints de Bretagne montre que les célébrations pouvaient avoir lieu à des dates différentes suivant les diocèses, peut-être à cause d'un transfert des reliques pour des offices en des lieux éloignés.

Quelques noms se détachent avec des dates identiques reconnues par les trois systèmes décrits ci-dessus : Gilduin, Gweltas, Jacut-Jagu, Dewi, Jaouen, Gwenolé, Pol, Hegareg, Patrick, Caradec, Patern, Brendan, Yves-Erwan, Ronan, Mériadec, Hervé, Méen, Nolwenn, Turiau, Tréphine, Samson, Armel, Enora, Goueznou, Efflam, Malo, Brieuc, Judoc, etc...

Saint Brieuc, le 1er mai, est donc de fait le patron des travailleurs et des travailleuses...

La présence de certains noms surprend : Merlin associé avec Viviane le 11 novembre, Dahut (sans Gradlon, qui figure à une autre date sous la forme Gralon), Tristan le 12 novembre avec Isold (Iseut)... Les mêmes erreurs étymologiques se répètent : Guigner, Eguiner et Fingar, Segolen et Solen, Gael et Gwenael, etc... Enfin, les notations en breton moderne de certains noms peuvent donner lieu à discussion.
     
     
Bibliographie conseillée et remerciements aux auteurs

Fontaines de Bretagne
Albert Poulain - Bernard Rio

Le chemin des fontaines bretonnes
Roger LE DEUNFF
Liens vers d'autres sites (échange de liens)
Fontaines de France
     
     

© php-addressbook v8.1.2 - revu et amélioré par Pierre LASSALLE



...et merci à free qui héberge ce site.