Accueil | Forum | Articles | Galerie Photos | Répertoire des Fontaines de Bretagne | Bibliographie | Liens | Videos | + Favoris


 
Fontaines de Bretagne
367 fontaines
26/06/16
Tereza/Gwenvred /Ste Sennin
Rechercher
Légendes
Calendrier
Au hasard...
Liens externes
Geocaching
A-Z
Départements
Régions
Pays
fiches avec photo
Tout voir




Mode d'emploi
Répertoire des fontaines de Bretagne Tous droits réservés©
 Le Répertoire des Fontaines de Bretagne est un service proposé par

Ressources-Formation

  Nous sommes le : 26/06/2016
Voici la fontaine du jour :

Type de fontaine : Non Classée

Fontaine Sainte-Marie-Madeleine / Sant-Wenn

Saint Guen

Localisation : Saint-Guen / Sant-Wenn

 Pays : Pays du Centre Ouest Bretagne

 Le Chemin des Fontaines Bretonnes :
17-Autour de Mûr de Bretagne
Etape : 4


Coordonnées GPS :
Fontaine : Merci de nous les communiquer si vous les connaissez à lassalle [at] altern [point] org


       
 Revenir à la liste    
318 / 367
 

Bibliographie
(1) AUTOUR DE MûR DE BRETAGNE
Fontaine Sainte-Marie-Madeleine

Fontaines et lavoirs ont été restaurés récemment par la municipalité. Ils avaient été bâtis au XVIème siècle. L'ensemble est situé sur la route de Mûr-de-Bretagne, au-dessous de l'église. C'est une aire de repos agréable. La principale fontaine, triangulaire, est surmontée d'une petite croix. Dans une niche de style gothique, est placé un bas-relief du portrait de Jésus-Christ. De chaque côté de cette fontaine, on a construit un double bassin entouré de bancs de pierre; celui de gauche est recouvert d'un toit en ardoises. Le nom de cette paroisse, " guen " blanc, sacré, a pour origine la présence, en ce lieu, d'un culte ancien d'une divinité solaire qui a été christianisée par la suite. Rappelons que chez les Celtes la divinité solaire a d'abord été une déesse, d'où probablement son remplacement par Sainte-Marie-Madeleine. A Saint-Guen, en effet, s'est perpétué très en avant le culte dit" païen ".
Les sabbats de Saint-Guen ont été décrits par Maunoir, moine missionnaire, chargé, par la Contre-Réforme, de lutter contre les" superstitions ". A onze heures du soir, dans un paysage sinistre, des groupes, s'éclairant de torches, confluaient vers le lieu de la réunion: un mégalithe ou une fontaine ... Gentilhommes, paysans, prêtres, mendiants, vieillards, enfants ... toute la société y était représentée. Un homme, ou une femme, présidait, déguisé en bouc; on lui rendait hommage; il promettait bonheur et richesse à ceux qui voulaient lui appartenir corps et âme ; on jouait, on mangeait, on dansait... Pour être admis au banquet, aux danses, il fallait renier Dieu et renoncer au culte des saints.
Ces sabbats apparaissent plus comme une opposition à l'action des missionnaires de la Contre-Réforme qu'une continuation des cultes celtiques. Alors que se déclenche, à travers l'Europe" la chasse aux sorcières" (XVIème et XVIIème siècles), que les bûchers s'allument, un peu partout pour consumer les" suppôts de Satan ", la Bretagne reste relativement épargnée. Cela tient, d'une part, au refus des Bretons d'écouter les voix des églises réformées et, d'autre part, à l'action des missionnaires, comme Maunoir, qui ont su adapter les restes de croyances celtiques à la religion chrétienne. Le meilleur exemple nous est donné par les rites autour des fontaines qui ont perduré.


Extrait de :
(1) Le Chemin des Fontaines, Roger LE DEUNFF, Editions DANCLAU, 1996, p.149
     
     
Bibliographie conseillée et remerciements aux auteurs

Fontaines de Bretagne
Albert Poulain - Bernard Rio

Le chemin des fontaines bretonnes
Roger LE DEUNFF
Liens vers d'autres sites (échange de liens)
Fontaines de France
     
     

© php-addressbook v8.1.2 - revu et amélioré par Pierre LASSALLE



...et merci à free qui héberge ce site.